Le Viager, Qu'est-ce que c'est ?

Le terme « viager » vient de « VIAGE », qui signifiait en ancien français « durée de vie ».

Le viager est régi par le Code civil et permet au vendeur (crédirentier) de percevoir de la part de l'acheteur (le débirentier) une rente mensuelle à vie tout en continuant d'occuper son logement.

Il constitue un complément de retraite fort appréciable et utile au vu des évolutions économiques actuelles.

 

87266353_S-600x600.jpg
10044217_S-600x600.jpg

A propos de nous

VIAGE est une société civile spécialisée dans l’achat de biens immobiliers sous la forme de viagers.
VIAGE est une filiale de la SCI La Démocratie, SCI familiale qui détient et gère un patrimoine immobilier parisien depuis près de 110 ans.

Notre objectif est d’acquérir des biens pour les gérer et les conserver sur le très long terme dans le respect de nos valeurs.
La vente en viager étant particulièrement complexe, notre agence s'est spécialisée dans ce domaine d'activité.

Nous accompagnons les vendeurs et les acquéreurs dans leur démarche à tous les niveaux (conseil, estimation, commercialisation, suivi, ...) et du début jusqu’à la fin pour satisfaire au mieux nos clients.

Les différents types de viager

- Le viager occupé :
Il représente la majorité des transactions du viager. Dans ce type de viager, le crédirentier a le droit d'usage et d'habitation du bien dans lequel il vit. Ce droit lui est personnel, c'est-à-dire qu'il ne peut ni le céder ni le prêter. Le crédirentier est considéré comme un locataire, le débirentier étant propriétaire des biens vendus dès que l'acte authentique a été signé chez le notaire.

- Le viager libre :
Assez rarissime et assez prisé des acquéreurs, il peut servir d'habitation principale ou secondaire pour les uns comme d'investissement locatif pour les autres. L'intérêt de cette typologie particulière de viager est qu'il permet de se passer d'une banque et de tout ce que cela induit, frais de dossier, intérêt bancaire, assurance et autre...

- Le viager semi occupé :
C'est un cas assez rare. Il s'agit d'un viager qui comprend deux logements. Le premier est occupé par le vendeur et le second par l'acquéreur puisque libre.

- Le viager occupé limité dans le temps :
Dans ce cas, le droit d'usage et d'habitation prendra fin à une date fixée à l'avance dans l'acte. A cette date au plus tard, le vendeur devra avoir libéré le bien au profit de l'acquéreur.

A noter, que le viager est, en règle générale, un produit assez souple. Il peut donc s’adapter à la situation de chacun.
types-viager.jpg

Les garanties du viager

Le viager est un contrat sécurisé à double titre par le privilège de vendeur et la clause résolutoire.

Le Privilège de vendeur :
Il constitue le droit pour le vendeur d'être payé par préférence aux autres créanciers. C’est en fait une sorte d’hypothèque de premier rang pris en faveur du vendeur de manière à lui garantir le bon paiement de sa rente jusqu’à la fin de sa vie. Cette hypothèque est renouvelable tous les 10 ans et payable par le débirentier.

La Clause résolutoire :
En cas de défaut de paiement avéré, le vendeur peut demander après avoir fait un premier commandement de payer que la vente soit annulée par le juge. Dans ce cas, l’acquéreur perdra toutes les sommes engagées (bouquet, rentes, embellissements…). Le vendeur redeviendra dès lors propriétaire des biens vendus.

En conclusion :

Le viager est :
  • Le fruit d’une longue tradition coutumière
  • Un échange intergénérationnel
  • Le meilleur système de retraite à la fois pour le vendeur et l’acquéreur
  • Un placement dans la pierre sécurisé et encadré
Vous souhaitez d’autres précisions sur le viager ?

N’hésitez pas à contacter notre équipe !